Bonjour et bienvenue sur alpimondo.com. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, nous utilisons des cookies. En continuant votre visite, vous acceptez notre politique de cookies

Blog

.

Une transhumance marocaine avec une famille de la tribu berbère Aït Atta

En septembre, avec un petit groupe Alpimondo de 7 participants, nous étions au Maroc pour une transhumance avec une famille de la tribu berbère des Aït Atta. A cette époque, en prévision du retour du froid en altitude, la famille quitte ses quartiers d'été du Haut Atlas pour le massif pré-saharien du Saghro, au climat plus chaud. Soit un déplacement d'environ 120 km effectué en 10 jours de marche et en compagnie d'une quantité d'animaux : chèvres, moutons, dromadaires, mules, ânes, chiens, poules. Cette transhumance initiée au XVIème siècle est en voie de disparition. Elle était effectuée par 700 familles il y a 40 ans, mais seulement 70 familles cette année. Il devient plus facile de faire ce déplacement en camion, les routes parcourant chaque fois un peu plus l'ensemble des montagnes. Et aussi, les jeunes adultes rêvent d'une vie moins rude, avec leurs enfants à l'école comme tout le monde. Alors, les prochaines années verront sans doute les dernières transhumances... Une expérience rare !

Voir la vidéo !

Lire la suite
  807 lectures
807 lectures

La transhumance d'une famille de nomades Aït Atta, entre Dadès et Haut Atlas

Du 17 au 24 mai, un groupe Alpimondo a participé à une transhumance avec une famille de semi-nomades de la tribu des Aït Atta. Au Maroc, seules environ 80 familles maintiennent encore la tradition de déménager deux fois par an. Mi-mai, elles quittent leur Sarho natal pour gagner en une dizaine de jours les frais pâturages du Haut Atlas. Mi-septembre, elles retournent vers le Sud pour fuir les premiers froids… La caravane comprenait Vincent (l’organisateur du voyage), 5 trekkeurs, Moha (le guide marocain), un cuisinier, un aide-cuisinier, 6 nomades, 9 dromadaires, 7 ânes, 2 mules, 4 chiens et 150 chèvres…

Un voyage exceptionnel et rare. Mais pour combien d’années encore ? Car le Maroc en plein développement économique...

 

Lire la suite
  1729 lectures
1729 lectures