Bonjour et bienvenue sur alpimondo.com. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, nous utilisons des cookies. En continuant votre visite, vous acceptez notre politique de cookies

Blog

Semailles et tir à la corde dans la Vallée Sacrée des Incas

Semailles et tir à la corde dans la Vallée Sacrée des Incas

Fin octobre, avec un groupe fidèle (Bolivie en 2012, puis Pérou en 2014), nous étions à Patabamba, dans la région de Cusco, au Pérou. Mes amis de longue date, Mamerto et Dominga, ainsi que quelques-uns des villageois de la communauté, nous recevaient pour une journée d’activités rurales. Mémorable !

Après avoir revêtus les habits traditionnels, nous étions prêts pour la première de ces activités : les semailles des fèves et du quinoa. L’araire tiré par les bœufs creuse un sillon dans lequel sont déposées les graines.

La communauté de Patabamba tente de récupérer quelques-unes des traditions préhispaniques délaissées au fil du temps. Parmi elles, le tir à la corde.

Des exercices plutôt sportifs pour nous les gringos. De vraies « parties de plaisir » !!!

Voir la vidéo !

Plus de vidéos sur la chaîne Alpimondo

Lire la suite
  1282 lectures
1282 lectures

Retour de l’Ausangate, la montagne sacrée de Cusco

Retour de l’Ausangate, la montagne sacrée de Cusco

Vincent et son groupe étaient au Pérou en juin dernier pour un voyage alliant culture inca et trek dans la cordillère de Vilcanota. Pendant les dix jours du trek, les cafistes du CAF d’Annonay ont pu apprécier les spectaculaires paysages andins, à commencer par la montagne sacrée Ausangate (6372 m)…

Que magnífico !!!

Voir la vidéo !

Plus de vidéos sur la chaîne Alpimondo

Lire la suite
  2082 lectures
2082 lectures

Los Pinchudos : des tours funéraires de la culture chachapoya

Los Pinchudos : des tours funéraires de la culture chachapoya

Du IXème au XVème siècle, les Chachapoyas développèrent une brillante civilisation au Nord du Pérou actuel. Les Incas eurent toutes les peines du monde à soumettre ce peuple, et notamment la capitale, Kuelap. Une partie des "Chachas" se réfugièrent alors sur le piémont amazonien des Andes, à Gran Pajatén.
Les Chachapoyas entreposaient leurs momies au sein de tours funéraires construites sur des vires dans les falaises. Décorées de motifs géométriques et de sculptures en bois, colorées en rouge et ocre, les tours du site de Los Pinchudos restent aujourd'hui encore bien conservées, étant protégées de la pluie par un surplomb.
En août dernier, j'ai pu me rendre sur le site de Los Pinchudos, étant autorisé à me joindre à une expédition comprenant la télévision péruvienne, le quotidien El Comercio et des photographes. Trois jours de marche entre puna d'altitude et forêt primaire sont nécessaires pour rejoindre cet endroit, inclus dans le Parc national Río Abiseo.
Les tours funéraires sont décorées de sculptures en bois représentant des hommes. En argot péruvien, le pincho est le sexe de l'homme...
Los Pinchudos : un trésor méconnu de plus au Pérou. Un endroit fascinant !

Voir la vidéo !

Plus de vidéos sur la chaîne Alpimondo

Lire la suite
  742 lectures
742 lectures

La laguna Colorada

La laguna Colorada

La laguna Colorada est un lac du Sud Lipez, un désert situé sur l'Altiplano bolivien. Elle est célèbre pour sa couleur, chocolat / saumon quand il y a des nuages, ou rouge par beau temps. Sans oublier le blanc du borax.
Située à 4300 m d'altitude, cette laguna salée a une superficie de 60 km² et ne fait que 35 cm de profondeur en moyenne.
Sa couleur rouge est due aux sédiments fins présents à la surface et aux pigments d'algues microscopiques, dispersées avec plus d'intensité entre 11 et 16 heures, à la faveur des fortes températures et radiations solaires.
En été, 25 000 flamants viennent se reproduire ici. C'est le seul lac où nichent les trois espèces de flamants présents dans les Andes. Les flamants nichent sur les îles de borax.

Voir la vidéo !

Télécharger le descriptif du voyage

Lire la suite
  1432 lectures
1432 lectures

Colombie : La Ciudad Perdida, ancienne capitale des Tayronas

Colombie : La Ciudad Perdida, ancienne capitale des Tayronas

A l’arrivée en Amérique du Sud des conquistadores espagnols au XVIème siècle, la civilisation des Tayronas est l’une des plus avancées du continent. Les indigènes, décimés par les envahisseurs européens, s’enfuient alors vers les hautes vallées de la Sierra Nevada de Santa Marta, abandonnant leur capitale, connue aujourd’hui sous le nom de La Ciudad Perdida (« La Cité Perdue »).

Protégée des chasseurs de trésors par une épaisse jungle, établie entre 900 et 1200 m d’altitude, cette dernière n’est découverte qu’en 1975. Et surprise, pas moins de 169 terrasses sont mises à jour ! Des terrasses sur lesquelles reposaient des maisons rondes, formant un gros village. Les descendants des Tayronas sont les Koguis d’aujourd’hui, une communauté qui conserve une très forte spiritualité animiste, les missionnaires chrétiens n’ayant jamais pu les convertir.

Bien plus que la visite d’un site archéologique, ce trek de 5 jours (50 km de marche) permet aussi de s’initier à la culture des Koguis, l’une des mieux préservées d’Amérique Latine…

Cette région est vraiment sécurisée depuis 2009, qu’on se le dise !

Viva Colombia !

Voir la vidéo !

Plus de vidéos sur la chaîne Alpimondo

Lire la suite
  2184 lectures
2184 lectures